Bienvenue à Madeleine Lafon, nouvelle adhérente du Cedap Retour aux actualités
Le 06/05/2024

Madeleine Lafon,

Déléguée Générale de France Gaz,

Nouveau membre du Cedap

 

 

Qui êtes-vous ?

Madeleine Lafon, je suis Déléguée Générale de France Gaz depuis octobre 2023. J’ai plus de 20 ans d’expérience en affaires publiques à Paris et Bruxelles. Cela fait également plus de 15 ans que je travaille sur les enjeux européens énergétiques. J’ai travaillé pendant 12 ans à l’Association Française du Gaz (maintenant France Gaz), j’y étais Directrice des Affaires Publiques et de la Communication. J’ai ensuite quitté France Gaz et j’ai eu un parcours dans le secteur de l’efficacité énergétique, décarbonisation de l’industrie. Dernièrement, j’étais au Medef en charge des enjeux énergétiques. Je suis ensuite revenue chez France Gaz en tant que Déléguée Générale.

France Gaz est une organisation professionnelle historique, nous fêtons les 150 ans de l’organisation cette année. Elle a été créée au moment du développement du gaz de ville. C’est une association qui a suivie toute la transformation de l’industrie et c’est encore le cas aujourd’hui en promouvant la décarbonation du mix gazier au travers de technologies et filières innovantes comme la méthanisation, la pyrgazéification, la gazéification hydrothermale et la méthanation.

On couvre tous les enjeux de la chaine gazière, du moment où le gaz entre sur le territoire français ou dès lors qu’il est produit dans des sites de méthanisation jusqu’à la consommation finale chez les principaux utilisateurs : les industries, le résidentiel/tertiaire, et la mobilité.

On a une mission de défense des intérêts, d’aider à la promotion de ces gaz verts et faire en sorte qu’ils évoluent dans un contexte favorable. On a aussi une activité très technique, par délégation de l’AFNOR, on pilote le bureau de normalisation gaz.

France Gaz est aussi un pont vers les enjeux européens car nous sommes membres d’EUROGAS et MARCOGAZ. Etant membre de l’Union Internationale du Gaz, nous sommes aussi en lien avec un réseau international et nous sommes impliqués dans des travaux internationaux notamment sur lacertification durabilité des gaz.

 

Qu’est ce qui a motivé votre adhésion au Cedap ?

Le bouche-à-oreille avant tout, une collègue de l’ATEE m’a parlé du Cedap, et venant également du Medef, j’ai eu pas mal de contacts avec un certain nombre d’Associations Professionnelles qui m’ont fait part des différents avantages à devenir membre : un bon réseau pour échanger sur le quotidien, avoir accès à un certain nombre de supports techniques au travers des demandes réseaux, d’études, de guides…

Dans le métier de DG, on est extrêmement sollicité sur un panel de métiers, d’actions, de missions, et c’est vrai que pouvoir parler à des collègues, ça me semblait important et intéressant car on reste vite dans son quotidien et dans son scope. C’est aussi bien de comprendre comment d’autres secteurs travaillent.

 

Pour vous, être adhérente au Cedap, ça signifie quoi ?

Rencontrer d’autres homologues en charge d’autres secteurs et bénéficier de leurs expériences.

Il y a aussi le volet formation qui peut être intéressant et auquel peuvent aussi avoir accès nos collaborateurs. On a toujours besoin d’être en veille et de se former.

 

 

Prochain rendez-vous

Jeudi 30 Mai 2024

Ced'APhter

Afterwork entre DG le 30 mai à partir de 18h30 au Sacré Frenchy.

Le CEDAP présente :

Une association professionnelle c'est quoi ?
Une association professionnelle c'est quoi ?

Acteurs incontournables de l'intérêt général, combien sont-elles ? Que font-elles ? A quoi servent-elles ?