L’Observatoire des associations professionnelles

Expertise

Etudes

La recherche académique est relativement pauvre sur la représentation professionnelle patronale. En 2011, le Cedap a souhaité se doter d’un observatoire pour suivre les pratiques des associations professionnelles et mieux appréhender les contours des métiers de leurs dirigeants.

L'Obseratoire est une étude réalisée tous les 2 ans, par l'Institut I+C, auprès de 851 associations professionnelles membres du Cedap et non membres. Cette dernière comporte 2 parties : un premier volet porte sur les ressources humaines avec le portrait du Dirigeant général (DG) d’association professionnelle et de ses collaborateurs, et un deuxième volet porte sur l’étude sectorielle de l’association professionnelle. 

Les chiffres clés de la 2ème édition - Année 2015 :

Environnement

851 associations professionnelles structurées au niveau national recensées et étudiées. Elles rassemblent 2,3 millions d’adhésions d’entreprises (adhésions et non entreprises adhérentes car une entreprise peut adhérer à plusieurs associations professionnelles).

Ressources financières

Budget total : 1,5 millions d'euros. Ce chiffre masque des réalités diverses puisque 37% des associations ont un budget de moins de 500.000 € et 2/3 fonctionnent avec moins de 2 millions d’euros.

Budget moyen : 1.700 K€ - Budget médian : 850 K€. 

Les associations professionnelles sont indépendantes financièrement : les recettes proviennent pour 80% en moyenne de fonds propres (cotisations, services marchands), c’est un critère très important de la représentativité.

Ressources humaines

Les collaborateurs

- 8.100 collaborateurs (Dirigeants généraux compris)

- 9 collaborateurs par associations professionnelles en moyenne et 4 collaborateurs en médiane

- 94% des effectifs permanents en CDI et 63% de cadres

- 8 ans et demi d’ancienneté en moyenne

- Répartition par sexe : 62% d'hommes et 38% de femmes. 

Les associations professionnelles produisent beaucoup avec peu de collaborateurs :

- la professionnalisation des associations,
- des collaborateurs formés qui ne pas forcément issus du même secteur que l’association, 
- devenu un métier à part entière,
- travailler dans les associations professionnelles demande de nombreux savoir-faire : capacités d’adaptation au secteur, connaissance du fonctionnement des associations, ect.

Portrait du Dirigeant génréral (DG) : 62% d’hommes et 38% de femmes dont l'âge moyen est de 51 ans, titulaire d’un bac +5 dans 60% des cas.

Terminologie
Délégué général (56%), Secrétaire général (22%), Directeur général (18%), Directeur (3%), autres (6%).
Formation initiale : droit/sciences politiques (52%), commerce/économie/gestion (33%) et sciences/agronomie/ingénieur (32%).

Parcours professionnel antérieur
issu du secteur privé (41%), d’une organisation professionnelle/association (38%), du secteur public (21%)
Dans 61% des cas, le DG est nouveau dans le secteur professionnel qu’il anime.

Mode de recrutement
Relationnel (40%), Chasseur/cabinet de recrutement (26%), annonce (12%), promotion interne (10%), cooptation (1%)

Ancienneté : 9 ans

La prochaine étude pour l'année 2016-2017 est actuellement en cours, les résultats seront en ligne courant décembre 2017.

Prochain rendez-vous

Vendredi 10 Novembre 2017

Matinale du Cedap

Dans le cadre de son engagement auprès des salariés-aidants, Le Cedap, en partenariat avec l'Ocirp, lance son premier atelier d'innovation pour élaborer des prototypes de solutions qui pourraient-être développés au sein des branches et entreprises. En savoir plus Infos pratiques : Vendredi 10 novembre 2017 de 8h30 à 11h à l'Ocirp - 17 rue de Marignan, Paris. S'inscrire en ligne Réservée uniquement aux Dirigeants généraux, adhérents du Cedap. Inscription obligatoire

Dernières actualités :

Le CEDAP présente :

Une association professionnelle c'est quoi ?
Une association professionnelle c'est quoi ?

Acteurs incontournables de l'intérêt général, combien sont-elles ? Que font-elles ? A quoi servent-elles ?